En création : « Merci Françoise »

Pitch :

Bascule de trois femmes à la cinquantaine, tant sur le plan personnel que professionnel au moment de la ménopause, le tout articulé autour du dernier interview inédit de Françoise Héritier. Comment négocier ce virage ? Comment vont-elles se réinventer et aborder l’autre moitié de leur vie ? 

Pièce à 4 personnages, de Blandine Métayer et Marina Tomé. Mise en scène : Blandine Métayer.

Histoire …

Marina, Odile et Agnès, amies de jeunesse, travaillent dans des secteurs différents. Marina est reporter de guerre, Odile DRH d’une grosse entreprise, Agnès actrice. A la cinquantaine, elles vont toutes les trois être confrontées au problème du jeunisme de notre société, problème particulièrement crucial pour les femmes.

Quand la pièce commence Marina revient d’un reportage éprouvant en Afrique mais rêve de repartir aussitôt. Victime du jeunisme qui sévit dans les médias, elle va être écartée du terrain par son nouveau rédac chef et envoyée en reportage auprès de Françoise Héritier. Ce qu’elle prend au début comme une punition, une mise au rencart va s’avérer être le tournant décisif de sa vie…

L’interview inédit de cette grande anthropologue, ethnologue, féministe, filmé quelques semaines avant sa disparition, va constituer le fil conducteur de la pièce, rythmant ainsi la prise de conscience et le cheminement des personnages sur la question du sexisme et de l’âgisme, la double peine pour les femmes.

Odile va devoir mettre en place un plan de licenciement impitoyable qui vise les femmes seniors de son entreprise. Féministe convaincue elle va se battre pour essayer d’éviter le pire… Mais finira par démissionner.

Agnès, en proie au désespoir de ne plus jouer, de ne plus tourner, se voit proposer un rôle de femme de 72 ans… Et elle va tout faire pour le décrocher.

Autour d’elles gravite une galerie de personnages masculins, rédac-chef, PDG, délégué syndical, agent, casting, qui incarnent le système auquel elles se confrontent. La pièce met en parallèle les paroles de Françoise Héritier et les doutes, les difficultés des personnages car c’est bien la même exclusion que vivent encore aujourd’hui les femmes, toutes les femmes quel que soit leur secteur d’activité et leur histoire personnelle. Dès qu’elles entrent dans la vie active, elles entrevoient avec appréhension le spectre de la ménopause et la bascule de la cinquantaine, synonymes pour les femmes dans notre société, du début de la fin !

Production Changement de décor